Suis-je trop maigre pour jeûner ?

14 Fév 2022

Jeûne accompagné en groupe

Vous aimeriez faire un jeûne de 7 jours, mais vous hésitez à vous lancer ? Vous souhaitez partager ce moment avec des personnes plus expérimentées ? Nous vous invitons à vivre une semaine de jeûne en groupe, dans un cadre sécurisant, au cœur des Alpes-de-Haute-Provence. Rejoignez-nous !

Je suis très mince, puis-je jeûner ? Peut-on jeûner avec un IMC (Indice de Masse Corporelle) bas ? À partir de quel poids le jeûne est-il déconseillé ? Ces questions reviennent souvent et pour y répondre, différents critères entrent en ligne de compte.  Calculer son IMC avant un jeûne donne une première indication intéressante. Quand l’IMC est inférieur à 18,6 le jeûne long (dès 5 jours) est déconseillé. Pourquoi ? C’est le sujet de cet article.

 

Comment calculer son IMC ?

 

L’indice de masse corporelle ou IMC est un calcul qui permet d’évaluer sa corpulence. Il permet de visibiliser la proportionnalité entre son poids et sa taille.

Sa formule est simple, il suffit de diviser votre poids par votre taille en m² soit : poids en kg/ (taille en m)².

Par exemple : 60 kg/(1,70) ² = 20,7

Selon le résultat la corpulence est considérée comme normale, maigre ou au contraire en surpoids voire obèse (30 et plus).

16.5 à 18.5

Maigreur

18.5 à 25

corpulence normale

25 à 30

surpoids

 

Je suis très mince ou maigre, est-ce que je peux jeûner ?

 

Avant un jeûne, il est intéressant de calculer son IMC si vous êtes mince, car quand l’IMC est inférieur à 18,6 (maigreur), le jeûne long est déconseillé.

C’est vraiment important d’y prêter attention parce que le jeûne peut devenir contre-productif. En effet, il est possible que vous traversiez le jeûne en étant en pleine forme. Ceci car vous êtes peut-être déjà accoutumée aux restrictions alimentaires et le passage en cétose se fait facilement. Par contre, vous risquez de perdre beaucoup de poids pendant le jeûne et la récupération d’énergie pourra être compliquée. Vous pouvez, par exemple, vous sentir très fatiguée plusieurs semaines après la remontée alimentaire.

Concernant les IMC « poids normal à surpoids », vous pouvez jeûner sans soucis, quel que soit votre cas de figure. En effet, avec ce calcul de l’IMC vous pouvez être considéré comme en surpoids, voire obèse, si vous êtes très musclé.e alors même que vous avez peu de graisse. C’est à savoir, car lorsque l’IMC est correct, même si vous avez peu de masse grasse, vous pouvez jeûner sans soucis.

Quel·le maigre êtes-vous ?

 

Si le jeûne long n’est pas recommandé aux personnes de corpulence maigre, il est bon de s’interroger sur les origines de la situation pour éventuellement l’améliorer. Là encore, chaque type de minceur a ses raisons et ses stratégies. Dans l’éventualité où le jeûne long ne vous convient pas, il existe d’autres types de diètes ou de régimes alimentaires qui peuvent vous permettre d’aller vers un mieux être.

 

Pas de jeûne si vous souffrez de troubles alimentaires

 

Avant de penser à la détox, il faut comprendre pourquoi vous êtes maigre. Est-ce que vous mangez peu ?

Dans ce cas, la restriction alimentaire du jeûne n’a aucun intérêt pour vous et, j’insiste, elle est même déconseillée. D’autant plus si vous souffrez de troubles alimentaires (anorexie, boulimie, alternance des deux) qui sont une contre-indication stricte au jeûne. Ou encore si vous vous sentez fragile sur ce point (avec des antécédents notamment). Cette contre-indication concerne également le jeûne intermittent. N’importe quelle technique de restriction alimentaire peut vous remettre en déséquilibre ou l’accentuer.

Jeûne intermittent ou monodiètes dans les autres cas

 

Mais peut-être n’est-ce pas du tout votre cas et vous faites partie de la catégorie des personnes qui mangent normalement (ou beaucoup) et ne grossissent point.

Deux possibilités :

  • soit vous avez un métabolisme élevé,
  • soit vous avez des problèmes d’absorption.

Un métabolisme élevé est un signe de bonne vitalité. Un défaut d’absorption parle de la muqueuse intestinale de l’intestin grêle qui dysfonctionne. Vous mangez mais les nutriments passent peu dans le sang. Ce qui signifie que vous pouvez manger équilibré et être carencé.e malgré tout. Et donc avoir du mal à prendre du poids. Toujours est-il que dans ces deux derniers cas, si vous souhaitez mettre vos organes digestifs au repos et drainer les toxines, vous pouvez pratiquer le jeûne intermittent, faire des monodiètes ou encore des cures végétales.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jeûnez sereinement

 

Jeûner n’est pas si simple la première fois.

Jeûner en groupe permet de profiter d’un soutien à chaque étape du jeûne.

 

Les connaissances et les témoignages partagés sur ce site ont un caractère informatif. Nous ne sommes pas responsables d’une mauvaise interprétation ou d’une utilisation abusive de ces contenus. Les informations que nous fournissons sur enequilibre.org ne sont pas destinées à remplacer une consultation avec un professionnel médical qualifié, un diagnostic ou un traitement médical. Pour toute question concernant votre santé, demandez l’avis de votre médecin ou d’un professionnel de santé qualifié. Informez votre médecin de tout changement que vous pourriez apporter à votre mode de vie et discutez-en avec lui.
Pourquoi et comment jeûner ? Conférence à Forcalquier

Pourquoi et comment jeûner ? Conférence à Forcalquier

Venez nous retrouver pour discuter de naturopathie, d'équilibre et de jeûne, sur notre stand, du vendredi 21 au dimanche 23 mai 2021 au salon Harmonisation de Gaïa, à Forcalquier au Couvent des Cordeliers. Le dimanche 23 mai, à 11 h, nous vous proposons une conférence...

Les 5 étapes pour optimiser un jeûne de 7 jours

Les 5 étapes pour optimiser un jeûne de 7 jours

Un jeûne de 7 jours, pour apporter tous ses bienfaits, nécessite une préparation rigoureuse. La recette du succès d'une bonne détoxification consiste à respecter les 5 étapes importantes du jeûne : la préparation mentale, la descente alimentaire, la purge intestinale,...